« Culture » moderne

Sur les réseaux dit «sociaux»… on trouve des forum où des neu-neu posent des questions souvent stupides auxquelles répondent d’autres neu-neu fier d’étaler leur vaste non-culture… C’est donc sur Yahoo que j’ai lu cette question vraiment existentielle… : «A table, le portable doit-il se poser à gauche ou à droite de l’assiette ???» Les réponses étant du même tonneau… inutile d’en rajouter… Mais cette nouvelle manie d’apporter son portable à table a donné lieu à une nouvelle discipline… et pas du tout olympique celle-là

Connaissez-vous le « food-porn ? »

Le terme « Porn » (pornographie en anglais) vient d’accoucher d’une nouvelle variante !!!
Le « Foodporn »
Donc, pornographie vient du grec πο ́ρνη «prostituée» et de γρα ́ φω «écrire».
Je croyais que cette « pratique » était celle des « turlupinés de la moulinette » qui se couvrent certaines parties du corps de boustifaille pour « affûter leur libido »… ou de japonais un brin lubrique qui dégustent leurs sushis sur le corps nu d’une femme… Ben non !!!
Le « foodporn », c’est une mode qui consiste à prendre en photo le plat que vous allez déguster au resto avant de poster l’image sur les réseaux sociaux et de commenter la dégustation, et cela ne fait pas que des heureux parmi les restaurateurs.
Encore une application du smart phone ; cet appareil que l’on nomme en français « téléphone intelligent » – bon heureusement qu’entre le téléphone et son utilisateur il y en a au moins un des deux qui est intelligent ????

L’usage intensif du smart phone est l’apanage du hipster…

« Hipster » est un terme anglo-américain apparu dans les années 1940 et qui désignait à l’origine les amateurs de jazz et en particulier du bebop : les premiers hipsters étaient généralement de jeunes blancs qui adoptaient le style vestimentaire et fréquentaient des musiciens afro-américains.
Depuis le début des années 2000, « hipster » qualifie des habitudes culturelles liées à la consommation, un style vestimentaire, une mode, des manies, ou, beaucoup plus rarement, une véritable attitude, décalée et transgressive.
Un selfie , aussi appelé autophoto ou égoportrait au Québec, est un autoportrait photographique.
Un selfie est réalisé avec un appareil photographique numérique, un téléphone mobile (téléphone intelligent ou photophone), voire une webcam, puis parfois téléversé sur les réseaux sociaux (par ex. Facebook, Twitter, Instagram, Tumblr, et autres Flickr) pour renseigner son profil ou son avatar, pour documenter sa présence dans un lieu ou auprès de quelqu’un (notamment une photo volée ou consentante à côté d’une célébrité), partager son état du jour, publier certaines scènes particulières (tel le sexting / selfie d’Anthony Weiner en 2011).
Généralement prise sur le vif, ce type de photographie est réalisée avec un appareil porté à bout de bras, ou à l’aide d’un miroir lorsqu’il ne comporte pas de caméra frontale.
À l’origine, le selfie désigne l’autoportrait pris lui-même par le détenteur de l’appareil numérique mais par extension de sens, il comprend les photos affichant le détenteur même si elles n’ont pas été prises par lui, voire la photo d’une autre personne (youie, terme classé comme un rétronyme), de plusieurs (group selfie, groupie ou ussie) ou de simples objets (shelfie).
Bien qu’étant un terme anglo-saxon, le mot selfie est intégré au Larousse 2016.
La photo peut être prise avec le portrait légèrement incliné, pour mieux capter le regard, mais aussi sous de nombreuses autres variantes :
• selfie duck face (la bouche en bec de canard),
• selfie miroir,
• selfie enlaidisseur,
• legsie (montrant ses jambes nues étendues dont le hot-dog legs selfie en contre-plongée),
• cadré sur les cheveux (helfie), ou la poitrine féminine (breastie), vu de fesse (belfie),
• pris ivre (drelfie) ou nu (nelfie),
• avec son chien (delfie),
• objet sur une étagère (shelfie, notamment devant des bibliothèques pleines de livres, le bookshelfie),
• en montrant sa musculature (welfie),
• comprenant une personne seule ou bien en groupe (group selfie, groupie ou ussie, notamment les selfies de famille, le relfie ou en duo pour le selfie d’amoureux),
• un intrus faisant irruption dans le cadre (selfie photobomb),
• selfie pendant des obsèques
• après l’acte sexuel,
• séquence vidéo à l’aide d’un drone volant, commençant par un plan serré sur la personne et s’achevant par un plan aérien montrant le paysage spectaculaire (dronie).

Un selfie peut être publié sur les réseaux sociaux après adjonction d’un filtre photographique.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Culture » moderne

  1. Ping : Smartphone ? | Espace perso de AJJ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s