Laurence Peter

L’article qui suit avait déjà été publié en 1996 mais il me semble que depuis tout ce temps, rien n’a vraiment changé…!

Pour preuve cet article de La Meuse du 17 janvier

https://www.lameuse.be/333702/article/2019-01-17/travailler-pour-un-mauvais-chef-rend-malade-et-moins-productif

Le Principe de Laurence Peter,
ou Pourquoi mon chef est un incapable.

Quel que soit le secteur d’activité sur lequel vous portiez votre regard, même le plus indulgent, vous serez stupéfait de constater le nombre de gaffes ou de bévues professionnelles de la part de personnes soi-disant spécialisées et compétentes, appartenant à tous les milieux socioprofessionnels. Ces hommes ou ces femmes occupent des postes importants ou subalternes, ils sont ingénieurs, pompistes, informaticiens, hauts fonctionnaires ou général en chef, mais tous, sans exception, ont un jour ou l’autre, dans l’exercice de leurs fonctions, dépassé leur niveau de compétence, au-delà duquel ils deviennent des nullités.
Dans tous les domaines de l’activité humaine, tout individu tend à vouloir accéder au poste le plus élevé, précisément celui où son incompétence risque de se manifester le plus sûrement. En conséquence, tous les postes de la hiérarchie sociale sont souvent occupés par des individus incapables de remplir convenablement leur rôle à ce niveau de responsabilité.
Conclusion: Le travail utile et efficace est généralement effectué par des gens qui n’ont pas encore atteint leur vrai «niveau d’incompétence», ceux qui sont resté à leur place…
Pour noircir le tableau, L. Peter remarque que cette incapacité à être efficace est un phénomène universel. On ne compte plus les hommes politiques irrésolus, les fonctionnaires inefficaces, les chefs de service inutiles, les généraux timorés, les prêtres défaillants, les mères de famille dépassées, etc. La faute à qui ?
Regardez autour de vous, dans votre atelier ou votre bureau, et vous aurez tôt fait de repérer les gens qui ont atteint leur niveau d’incompétence.
Vous constaterez que, dans toute hiérarchie, la crème monte jusqu’à ce qu’elle soit aigre !!
Ceci oblige chacun d’entre nous à nous poser honnêtement la question: «Occupons-nous vraiment le poste pour lequel nous sommes … qualifiés ?»
A quoi reconnaître la menace imminente du syndrome de Peter ? Il y a, paraît-il, des signes extérieurs qui ne trompent pas !!! Prenons le cas de votre chef de service, jugé inefficace par ceux qu’il est censé diriger. Il a le plus grand bureau, souvent dans une pièce contiguë à celui des ses subalternes, son bureau (table), encombré de téléphones et de fax. Il se pose habituellement en bourreau de travail, se refuse la moindre incartade (vu qu’il n’a, selon lui, que des collaborateurs incapables). En fait, il s’affaire plus qu’il ne travaille ! Mais il est persuadé que, sans lui, tout s’écroulerait !!!
Quand il s’agit de trancher un problème, il est d’une indécision sans borne et s’arrange généralement pour contraindre un subordonné à prendre la décision à sa place… Enfin, il a des tics bizarres ou des manies aberrantes, il se plaît souvent à parler un langage d’initié en employant des sigles ou des abréviations pour… dissimuler ses graves … insuffisances.
Que faire si l’on s’aperçoit, en toute humilité, que l’on a atteint son «quotient de promotion zéro» ou qu’il nous faut encore du temps pour prétendre grimper plus haut dans l’échelle sociale ou professionnelle ?

Vous le saurez (peut-être) en lisant L.J. PETER et R. HULL – Le principe de Peter ou pourquoi tout va toujours mal (Ed Stock).

P. BERTRAND
(Condensé de la chronique une si jolie petite planète du journal «LA MEUSE» du samedi 26 mars 1994.)
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s